Entretien : Pas de santé sans prévention

Le docteur Bernard-Pellet explique pourquoi il est beaucoup plus avantageux à tous points de vue de prévenir. Une prévention qui passe par des habitudes que chacun peut adopter mais aussi par une réforme de la recherche biomédicale.

Les modèles animaux ont-ils une valeur prédictive?

La question de savoir si les animaux peuvent être utilisés pour prédire les réactions des êtres humains aux médicaments et autres produits chimiques apparaît comme un sujet très controversé. Nos remerciements à la Ligue suisse contre la vivisection pour la traduction de cet article.

Communiqués de presse : Des scientifiques contestent la validité des expériences sur le singe

Article publié dans la revue en ligne à comité de lecture Medicolegal and Bioethics conteste la validité des expériences faites sur des singes.

Pourquoi Antidote Europe ?

 

Bien qu’ils vivent dans les pays développés au cours de l‘ère de la connaissance scientifique sans précédent avec l’accès à la technologie médicale moderne, les gens beaucoup plus souffrent de maladies graves. Antidote Europe expose et explique ce paradoxe.

Malgré un volume croissant de publications scientifiques, spécialisées ou vulgarisées, malgré des appels sans cesse répétés dans les media en faveur de la recherche biomédicale et témoins du dynamisme de cette recherche et de l’importance des crédits qui lui sont consacrés, force est de constater que le nombre d’individus atteints de maladies graves dans les pays développés, c’est-à-dire dans les pays où ces moyens sont mis en oeuvre, ne cesse d’augmenter. La santé humaine se dégrade et celle de l’environnement aussi.

En tant que raison principale de ce paradoxe, Antidote Europe a identifié la persistance de méthodes de recherche archaïques, obsolètes et dont l’efficacité n’a jamais été prouvée, en particulier, le recours à l’expérimentation animale.

Cette pratique est contestée depuis ses origines mais s’est imposée à grande échelle dès la fin du XIXe siècle et a été rendue, dans certains cas, obligatoire dans la première moitié du XXe siècle sous la pression de ses défenseurs et en dépit des nombreuses et, pour certaines, illustres voix qui, de tout temps, s’y sont opposées pour des raisons morales ou scientifiques.

Antidote Europe n’entend pas entrer dans le débat éthique sur les droits des animaux.

Related

Un comité scientifique

Notre président et un grand nombre de nos membres sont des chercheurs avec les pouvoirs établis et sont par conséquent compétent pour exprimer un avis éclairé sur ce sujet.

Pour une science responsable

Des méthodes fiables d‘évaluation des risques toxiques sont plus simples, plus rapides et moins chers que les expérimentations animales. Pourquoi l’industrie ne les utilise pas?

Pourquoi l'Europe ?

Les molécules ne sont pas limités par les frontières nationales.