comit� scientifique pour une science responsable

Pour préserver la santé humaine, bannissons les organes animaux !

Une mise en garde contre la transplatation d’organes d’animaux génétiquement modifiés sur des patients humains -les “xénogreffes”.

Une urgente mise en garde contre le principe de transplanter un organe animal dans un corps humain a été envoyée aujourd’hui aux autorités belges et européennes par Antidote Europe, une association de défense de la santé humaine créée par des chercheurs scientifiques.

Cette communication intervient à  la suite de la publication dans le journal scientifique Kidney International* du rapport d’un groupe de chercheurs belges qui suggèrent que des organes de cochons génétiquement modifiés pourraient prochainement être transplantés sur des personnes et déclarent : “Aujourd’hui, nous sommes au seuil des premiers essais cliniques.”

Antidote Europe a contacté le ministre belge de la Santé, ainsi que les commissaires européens de l’environnement, la santé et la recherche scientifique. André Ménache, directeur d’Antidote Europe, leur a écrit : “A l’heure où les gouvernements se disent préoccupés par la transmission à  l’homme de maladies telles que la grippe aviaire, comment peut-on justifier l’idée de transplanter des organes animaux sur des patients humains ? En plus du risque de transmission de virus inconnus, les problèmes basiques du rejet n’ont pas été résolus. Plutôt que de résoudre des problèmes de santé, ces xénogreffes vont en créer de nouveaux et bien dangereux.”

*Xenotransplantation: Where are we in 2008? B Sprangers, M Waer & A D Billiau Kidney Int 2008 74: 14-21; advance online publication, April 16, 2008; 10.1038/ki.2008.135



Communiqués de presse

Les perturbateurs endocriniens courent toujours

26 septembre 2013: Un rapport du gouvernement sur les perturbateurs endocriniens prévoit de tester 5 substances par an sur trois ans... Et pourquoi pas les 800 substances suspectées par l'OMS en quelques mois ? Antidote Europe fournit la méthode.

STOP VIVISECTION : 550 000 signatures et plus !

wolinski 23 août 2013: Paris, le 23 août 2013 - Plus de 550.000 Européens ont déjà voté auprès de la Commission européenne contre l’expérimentation animale. Objectif avant le 31 octobre : un million de signatures ! Pour protester contre la directive relative à la protection

STOP VIVISECTION accueillie au Parlement européen

11 juillet 2013: Perpignan, le 8 juillet 2013 - L'initiative citoyenne européenne "STOP VIVISECTION" vient d'être présentée au Parlement européen : une étape importante pour la recherche biomédicale et la participation des citoyens européens aux choix fondamentaux pour l'avenir.

« Stop Vivisection » présentée au Parlement européen

21 juin 2013: Perpignan, le 20 juin 2013 - L’initiative citoyenne européenne « Stop Vivisection » sera présentée au Parlement européen le 26 juin prochain. L’événement sera organisé par les eurodéputés Sonia Alfano (ALDE), Jo Leinen (SD), Cristiana Muscardini (ECR) et Michèle Striffer (PPE). Une

15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale

13 juin 2013: Communiqué de presse   15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale   Perpignan, le 13 juin 2013 - Le 15 juin 2013 sera la Journée « Stop Vivisection », une journée consacrée à la collecte de signatures pour l’initiative citoyenne européenne

Archives

   2013

   2012

   2011

   2010

   2009

   2008

   2007

   2005