comit� scientifique pour une science responsable

Communiqués de presse

Bisphénol A : nouvelle mise en garde

Une association française réitère ses mises en garde contre le bisphénol A: Et déplore que l’AFSSA se laisse distraire par des résultats obtenus sur des animaux alors que des données humaines fiables sont disponibles.

L’oeuvre scientifique d’Antidote Europe récompensée

Antidote Europe reçoit le Prix Pietro Croce.

Bisphénol A : le nouveau tueur silencieux ?

Antidote Europe lance une campagne d’information sur le bisphénol A et alerte le nouveau président du Parlement européen.

Une directive européenne traîne loin derrière la science moderne

En vue du vote de la commission Agriculture du Parlement européen sur la révision de la directive encadrant l’utilisation d’animaux dans la recherche biomédicale et la toxicologie, Antidote Europe a écrit aux parlementaires, demandant instamment que soit privilégiée une approche selon le “poids des preuves” pour choisir les méthodes de toxicologie les plus modernes et fiables.

Le bisphénol A dans les biberons européens : sans danger ? Voire !

D’après l’EFSA, l’exposition do foetus humain au bisphénol A serait négligeable car la mère métabolise et élimine rapidement cette substance. Une conclusion qui contredit les connaissances fondamentales en pharmacodynamique.

Pour préserver la santé humaine, bannissons les organes animaux !

Une mise en garde contre la transplatation d’organes d’animaux génétiquement modifiés sur des patients humains -les “xénogreffes”.

Bisphénol A : les autorités informées des risques pour notre santé

Le résultat de notre analyse du bisphénol A par toxicogénomique communiqué aux agences française et européenne de sécurité sanitaire et au ministère de la santé canadien.

OGM : que la vraie science tranche !

Lettre ouverte au Premier ministre M. François Fillon et aux ministres de l’Ecologie M. Jean-Louis Borloo et Mme Nathalie Kosciusko-Morizet et de la Santé Mme Roselyne Bachelot concernant la polémique actuelle sur les OGM.

Deux comités scientifiques reçus à la Commission européenne

Antidote Europe et Equivita étaient reçus par M. Franco Frattini, Vice-Président de la Commission européenne.

Justice pour notre santé

Antidote Europe a déposé une plainte auprès du Médiateur européen.



Archives

   2013

   2012

   2011

   2010

   2009

   2008

   2007

   2005