comit� scientifique pour une science responsable

Le lien entre le code de Nuremberg et notre santé

La science a évolué depuis 65 ans, suite a la deuxième guerre mondiale mais pas les lois.

Un médecin, une juriste et un professeur en neurosciences suggèrent dans une publication paru cette semaine que le code de Nuremberg pourrait endommager notre santé. Le “ code de Nuremberg “ est une liste de critères contenue dans le jugement du “ procès des médecins “ suite a la deuxième guerre mondiale. Ces critères indiquent les conditions que doivent satisfaire les expérimentations pratiquées sur l‘être humain pour être considérées comme “ acceptables “. Parmi ces critères est le besoin de tester auparavant tous médicaments sur des animaux.

Selon le docteur Ray Greek, auteur principal de cet article, “Les tests sur animaux s’appuient sur des lois vieilles de 65 ans. La réglementation qui encadre aujourd’hui les tests de médicaments est donc la même que celle écrite il y a 65 ans. La science a évolué depuis 65 ans, pas les lois.“ Les autorités sanitaires exigent toujours l’utilisation des rongeurs et de non rongeurs pour tester nos medicaments tandis que nous possèdons une technologie du 21ème siècle du genre “médecine personalisée “ pour soigner l’individu selon leur génotype.

Greek ajoute: “Utiliser cette technologie moderne représente une situation gagnante pour toutes les parties. Eviter les tests sur animaux va forcement baisser le taux d’effets secondaires des médicaments chez les gens et donc augmenter leur confiance en tant que consommateurs de produits pharmaceutiques. Actuellement, les effets secondaires des médicaments représentent la quatrième cause de mortalité après les maladies de coeur, les cancers et les accidents cérébro-vasculaires. C’est incroyable“.

Ray Greek MD, Annalea Pippus JD and Larry Hansen MD have published their article “The Nuremberg Code subverts human health and safety by requiring animal modeling“ in the journal BMC Medical Ethics. The provisional pdf is available at http://www.biomedcentral.com/content/pdf/1472-6939-13-16.pdf 

Le docteur Greek est disponible pour des interviews selon le mail suivant AFMA@AFMA-curedisease.org



Communiqués de presse

Les perturbateurs endocriniens courent toujours

26 septembre 2013: Un rapport du gouvernement sur les perturbateurs endocriniens prévoit de tester 5 substances par an sur trois ans... Et pourquoi pas les 800 substances suspectées par l'OMS en quelques mois ? Antidote Europe fournit la méthode.

STOP VIVISECTION : 550 000 signatures et plus !

wolinski 23 août 2013: Paris, le 23 août 2013 - Plus de 550.000 Européens ont déjà voté auprès de la Commission européenne contre l’expérimentation animale. Objectif avant le 31 octobre : un million de signatures ! Pour protester contre la directive relative à la protection

STOP VIVISECTION accueillie au Parlement européen

11 juillet 2013: Perpignan, le 8 juillet 2013 - L'initiative citoyenne européenne "STOP VIVISECTION" vient d'être présentée au Parlement européen : une étape importante pour la recherche biomédicale et la participation des citoyens européens aux choix fondamentaux pour l'avenir.

« Stop Vivisection » présentée au Parlement européen

21 juin 2013: Perpignan, le 20 juin 2013 - L’initiative citoyenne européenne « Stop Vivisection » sera présentée au Parlement européen le 26 juin prochain. L’événement sera organisé par les eurodéputés Sonia Alfano (ALDE), Jo Leinen (SD), Cristiana Muscardini (ECR) et Michèle Striffer (PPE). Une

15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale

13 juin 2013: Communiqué de presse   15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale   Perpignan, le 13 juin 2013 - Le 15 juin 2013 sera la Journée « Stop Vivisection », une journée consacrée à la collecte de signatures pour l’initiative citoyenne européenne

Archives

   2013

   2012

   2011

   2010

   2009

   2008

   2007

   2005