comit� scientifique pour une science responsable
  • Les humains ne sont pas des rats de 70kg

    Quand il faut évaluer la toxicité des médicaments, les humains ne sont pas des rats de 70 kilos ! Il est temps de dépasser le paradigme actuel d’évaluation de la toxicité des médicaments. La première étape serait de supprimer les exigences réglementaires pour des tests sur des animaux et remplacer ces tests par des méthodes scientifiques du 21ème siècle.


Initiative Citoyenne Européenne: signez !



Spectacles de soutien à l'ICE


Communiqués de presse

15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale

13 juin 2013: Communiqué de presse   15 juin : Journée citoyenne contre l’expérimentation animale   Perpignan, le 13 juin 2013 - Le 15 juin 2013 sera la Journée « Stop Vivisection », une journée consacrée à la collecte de signatures pour l’initiative citoyenne européenne

Implants mammaires PIP : Antidote réfute la conclusion de l’investigation britannique

17 mai 2013: Antidote réfute la conclusion de l’investigation britannique sur le scandale des implants mammaires PIP Dans un article publié le 9 mai dans le Journal of the Royal Society of Medicine, le Dr Victoria Martindale et Andre Ménache expriment leur désaccord

Evaluer les produits cosmétiques sans animaux, et encore ?

25 mars 2013: Perpignan, le 26 mars 2013 Réalisant sans doute le ridicule de faire évaluer le risque toxique du rouge à lèvres sur l’anus de lapin ou sur la joue de hamster, la Commission européenne (CE) cherche depuis 1993 à faire évaluer

Diane 35 : encore un symptôme d’une réglementation inefficace

7 février 2013: Perpignan, le 7 février 2013.  Antidote Europe félicite les médias qui informent le grand public sur les graves effets secondaires des médicaments. Le Mediator est encore dans les mémoires. Voici maintenant Diane 35. Les effets secondaires, tous médicaments confondus, provoqueraient

Attendre 2 ou 4 ans pour ne pas connaitre les effets des OGM ?

5 février 2013: Face aux voix qui s‘élèvent pour demander une réglementation imposant de tester lesOGM sur des rongeurs pendant 2 ans, Antidote Europe propose une évaluation véritablement scientifique, pertinente pour l’homme, en 4 mois et pour un coût très abordable. Utopie ? Pas

Qu’y aurait-il à craindre d’un débat sur l’expérimentation animale ?

13 décembre 2012: Antidote Europe vient d’envoyer au Directeur général du CNRS, à celui de l’INSERM et à celui de l’INRA, une lettre demandant que ces EPST(établissement public à caractère scientifique et technologique) , qui consacrent une part importante de leurs budgets à l’expérimentation avec des modèles animaux, prennent position sur une question simple mais essentielle : les évaluations des risques sanitaires humains sur des animaux considérés comme modèles biologiques de l’homme, sont-elles pertinentes et scientifiquement justifiées ?

REACH est-il un inutile massacre d’animaux ?

9 août 2012: Perpignan, le 9 août- Le programme européen d‘évaluation des effets toxiques des substances chimiques REACH est une tentative bien intentionnée de protection de la santé humaine et de l’environnement, mais ce programme est défectueux du point de vue scientifique. Telle est la

Autres Communiqués de presse

Articles

Un moucheron attaque l’empire des OGM

15 octobre 2012: Le professeur Gilles-Eric Séralini a publié une étude montrant les effets d’une alimentation contenant du maïs OGM sur une dizaine de rats. Difficile d’ignorer le tapage médiatique qui s’en est suivi ! Il est peu probable que les autorités en charge de la santé publique en tiennent compte. Pourtant, il serait facile d‘établir, une fois pour toutes et par des méthodes fiables, donc sans rats “modèles, l‘éventuelle toxicité des OGM pour l’homme.

Commentaire de Claude Reiss, président d’Antidote Europe

19 août 2012: On trouvera ailleurs sur ce site, un compte-rendu de notre “ test cancer “, qui est enfin publié. Annoncé en 2008, et malgré les dons de nos adhérents que nous en remercions de nouveau, quatre ans se sont passés, mais

Etude « Test cancer » : mission accomplie !

19 août 2012: Nous avons àvous faire partager une immense joie et une grande préoccupation. La joie d’avoir terminé notre étude “Test cancer” et de la voir publiée dans un très prestigieux périodique scientifique. La préoccupation pour notre santé et celle des générations

Les modèles animaux ont-ils une valeur prédictive pour l’homme?

7 décembre 2011: La question de savoir si les animaux peuvent être utilisés pour prédire les réactions des êtres humains aux médicaments et autres produits chimiques apparaît comme un sujet très controversé. Nos remerciements à la Ligue suisse contre la vivisection pour la traduction de cet article.

Autisme : où allons-nous ?

22 mars 2011: La prévalence de l’autisme se développe trop rapidement pour qu’elle soit une maladie génétique. Au lieu de cela, il est probablement causée par l’exposition du fétus à des substances nocives.

Autres Articles

Entretiens avec des chercheurs ou médecins opposés à l'expérimentation animale

Enseignement sans animaux : tout le monde y gagne !

dissection 30 mai 2013: Les méthodes d'enseignement de la biologie et de la médecine humaines sans dissections ni expériences sur des animaux sont au point et à la pointe. Des centaines de méthodes ont déjà fait leurs preuves et de nouvelles méthodes sont progressivement développées. Elles satisfont les enseignants, les étudiants... et les comptables, car elles sont généralement moins chères que l'expérimentation animale. Leur succès rend notre époque "très excitante", nous dit Nick Jukes.

Expérimentation animale : tout sauf scientifique !

Dr_Martin_Ashby_260_347 16 août 2012: Un nouveau témoignage d’un médecin britannique le confirme : expérimenter sur des animaux ne permet pas de trouver des remèdes pour l’homme. Cette pratique persiste surtout car elle est très lucrative et permet de “publier”. Dans l’intérêt de notre santé, nous devrions cesser de sacrifier des animaux et nous tourner tout d’abord vers une bonne hygiène de vie.

Le coeur et la raison

larry-hansen_260_347 23 mai 2012: Lawrence Hansen a obtenu son doctorat de médecine en 1977. Il s’est ensuite spécialisé en psychiatrie et neuropathologie et, ensuite encore en neuropathologie gériatrique et en chirurgie.

Pas de santé sans prévention

Drbernardpellet1_260_325 11 février 2012: Le docteur Bernard-Pellet explique pourquoi il est beaucoup plus avantageux à tous points de vue de prévenir. Une prévention qui passe par des habitudes que chacun peut adopter mais aussi par une réforme de la recherche biomédicale.

Encore une scientifique courageuse

3 décembre 2011: Nous vous présentons l’interview d’une chercheuse qui souhaite rester anonyme.Nous espérons que son exemple de détermination et de cohérence sera suivi.

Autres Entretiens avec des chercheurs ou médecins opposés à l'expérimentation animale