Contact : 25 rue Jacques Callot - 66000 Perpignan - France
info@antidote-europe.org
Tel : 33 (0)4 68 80 53 32
Lundi et jeudi de 10h30 à 18h / Monday and Thursday from 10h30 to 18h
Accueil
Informez-vous
Presse
Adhérer

Communiqué de presse - 30 septembre 2004

L'Appel de Paris, c'est bien mais ce n'est pas suffisant

Un colloque international pour dénoncer le lien de cause à effet entre la quantité de substances chimiques auxquelles nous sommes exposés et l'augmentation des cas de cancer et autres maladies graves telles les maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques, etc.), l'autisme ou la stérilité masculine, c'était nécessaire. Un Appel de Paris pour demander l'interdiction d'utiliser les produits les plus dangereux, c'était tout aussi nécessaire et logique.

Mais à la suite de quels tests un produit est-il déclaré dangereux ? A quoi auront servi le colloque, l'Appel de Paris et le projet REACH si les autorités sanitaires n'imposent pas une méthode fiable pour évaluer la toxicité des produits chimiques ?

La toxicologie actuelle est basée sur l'expérimentation animale. Par obligation légale, tous les médicaments ont été testés sur les animaux. Or, leurs effets secondaires font, annuellement, des centaines de milliers de victimes humaines dans les pays industrialisés. On sait depuis longtemps que deux espèces animales peuvent avoir une réaction différente à un même produit chimique ou une même substance naturelle. Les résultats de l'expérimentation animale ne sont pas transposables aux humains. Demander l'application du principe de précaution mais admettre que la toxicologie continue à se faire par le recours à l'expérimentation animale ne fera que perpétuer le système actuel où nombre de substances dangereuses reçoivent pourtant leur autorisation de mise sur le marché.

Antidote Europe démontre qu'aucune espèce animale n'est le modèle biologique d'une autre et s'oppose, donc, pour des motifs strictement scientifiques, à l'expérimentation animale.

Antidote Europe a élaboré un Programme de toxicologie scientifique (PTS) qui permettrait d'évaluer la toxicité des produits chimiques de façon fiable, rapide et peu coûteuse. Le PTS utilise les techniques de culture de cellules et de puces à ADN, à la pointe de la technologie moderne.

Antidote Europe est une association récemment créée à l'initiative de Claude Reiss, toxicologue moléculaire qui a organisé des colloques internationaux sur ce thème et, pendant plus de trente ans, a été directeur de recherche au CNRS et à l'Institut Jacques Monod. Plusieurs chercheurs ont déjà rejoint ce comité scientifique.