Contact : 25 rue Jacques Callot - 66000 Perpignan - France
info@antidote-europe.org
Tel : 33 (0)4 68 80 53 32
Lundi et jeudi de 10h30 à 18h / Monday and Thursday from 10h30 to 18h
Accueil
Informez-vous
Presse
Adhérer

Communiqué de presse - 25 avril 2006

PME de la chimie : bientôt le coup de grâce ?

Bien que la future réglementation européenne en matière de substances chimiques (REACH) ait provoqué une levée de boucliers unanime de la part des industriels concernés, ce sont surtout les PME qui risquent d'en pâtir. Beaucoup craignent de devoir déposer leur bilan en raison du surcoût pour se conformer aux nouvelles normes, surcoût en grande partie lié à l'obligation de faire tester les produits par les méthodes classiques de toxicologie. Claude Reiss, président d'Antidote Europe et gérant de Vigilent Technologies, par ailleurs ancien directeur de recherche au CNRS, a eu l'occasion d'évaluer cette inquiétude au cours d'une récente réunion sur REACH organisée par la Chambre de commerce et d'industrie de Melun.

Or, Antidote Europe a développé une approche nouvelle de la toxicogénomique, méthode à la fois fiable, rapide et peu coûteuse, déjà approuvée par le Parlement européen en première lecture sur REACH le 17 novembre dernier. M. Thomas Hartung, directeur du Centre européen de validation des méthodes alternatives (ECVAM), fustige, dans la presse, les méthodes classiques reposant sur l'expérimentation animale (avec raison puisqu'il est prouvé qu'aucune espèce animale n'est le modèle biologique d'une autre) et, nous ayant accordé un entretien de plusieurs heures, a porté un jugement favorable sur la toxicogénomique, bien que les lenteurs administratives empêchent l'utilisation immédiate de cette technique.

Antidote Europe a donc écrit à M. Renaud Dutreil, ministre des Petites et Moyennes Entreprises, pour l'informer que la toxicogénomique permettrait de sauvegarder l'intérêt des PME tout en contribuant à l'objectif de sécurité sanitaire et environnementale de REACH. Toutes les parties pourraient donc être gagnantes et il urgent d'agir à l'heure où notre santé se dégrade, des espèces animales et végétales disparaissent à jamais et où de nombreuses études scientifiques montrent le rôle que semblent jouer les substances chimiques dans cette évolution alarmante.

Antidote Europe est une association à but non lucratif créée par des chercheurs issus du CNRS et ayant pour objectif de contribuer à une meilleure prévention de maladies humaines.